Extia - D'abord qui, ensuite quoi !

Extia dans la presse
Le Palmarès des entreprises qui recrutent : 265.000 emplois à pourvoir en 2016

Partager
actuality.press.title

​Classement des entreprises qui recrutent en France.

Malgré un environnement économique difficile, 280 grands groupes, entreprises de taille intermédiaire, PME et start-up ont accepté de dévoiler leurs embauches en 2015 et leurs prévisions de recrutement en 2016. D'autres n'ont pas souhaité donner leurs chiffres. Ces employeurs présents aussi bien dans l'industrie que les services, dans le commerce sur Internet que le secteur financier, ont recruté 257 000 collaborateurs cette année. Ils prévoient d'en embaucher 265 000 l'année prochaine.

Le géant de la distribution Carrefour France s'impose comme le premier recruteur de France avec 40.000 embauches l'an prochain. Le spécialiste de la restauration rapide McDonald's France remporte la deuxième place avec 30 000 embauches. Le groupe bancaire BPCE s'impose à la troisième place avec 12 000 recrutements.

D'autres grands noms de l'économie française suivent le trio de tête. Disneyland Paris, Crédit agricole, Elior, BNP Paribas,Société générale, Axa, Saint-Gobain, Bouygues, EDF, LVMH, La Poste, Capgemini vont recruter l'année prochaine entre 2800 et 8000 personnes.

Alors que des experts s'inquiètent des conséquences de la mondialisation sur les champions français accusés de délaisser la France, ces chiffres rassurent sur la capacité du territoire français à continuer d'attirer les entreprises tricolores. Ils montrent également que les transformations en cours et les changements spectaculaires des comportements des consommateurs peuvent être des opportunités pour créer des emplois à condition que les entreprises acceptent de former leurs collaborateurs tout en attirant de nouveaux talents.

«Les évolutions technologiques et réglementaires que doit affronter le secteur bancaire impliquent de réfléchir activement aux profils requis pour faire face aux changements en cours», observeEmmanuel Ribaucourt, directeur des ressources humaines de la banque Neuflize OBC.Car ce sont les hommes et les femmes qui travaillent dans les entreprises qui sont les véritables acteurs de la réussite du changement. «La croissance d'Atos repose sur une politique des ressources humaines volontariste visant à stimuler l'évolution et le développement des compétences de ses collaborateurs. Trajectoires de carrière, formation, bien-être au travail sont les éléments clés de cette politique», résume Jean-Michel Estrade, directeur des ressources humaines d'Atos en France. Cette enquête montre également que des entreprises plus jeunes ou créées il y a vingt ans, comme le spécialiste des services à domicile O2, contribuent de manière éclatante à créer des emplois.


Retrouvez l'article sur le figaro.fr

WANTED !
400 2018 Nos offres d'emploi Candidature spontanée Serez-vous le prochain ? Extia recrute talents en