Extia - D'abord qui, ensuite quoi !

Le blog
Sport éco-responsable : est-ce possible ?

Partager
actuality.blog.title

​Mercredi 24 février avait lieu le premier événement de la Comet’ Feel Good IDF de l’année. 

Les deux nouveaux Leads Extien(ne)s, Florent, Chef de projet informatique et Justine, Chargée de gestion de carrière, avaient réuni plusieurs intervenant(e)s autour du thème du sport. Étant très sensibles à l’écologie et à l’investissement associatif, ils ont voulu pour cet événement associer ces deux grands sujets au sport.

Maude est venue représenter l’association Imagine for Margo. Cette association est née à la suite du cancer de Margaux, 14 ans, qui a souhaité créer une association pour lutter contre le cancer chez l’enfant. Le principe est simple, organiser des courses durant lesquelles chaque participant(e) collecte 200 euros qui iront à la recherche contre le cancer pédiatrique.

Après son décès, ses parents ont pris le relais et Imagine for Margo compte désormais plus de 29 000 coureurs, 165 000 donateurs, et près de 10 millions d’euros récoltés et investis dans la recherche. C’est dorénavant la plus grande course caritative pour une cause en France !

Le défi de l’association est aujourd’hui de pouvoir concilier action sportive avec actions éco-responsables. Ainsi, les participant(e)s de l’événement ont été interrogés sur des alternatives au traditionnel et symbolique “lâcher de ballon” qui a lieu à la fin de chaque course.  

Suite à cette première intervention, c’est Frédéric qui a enchaîné avec la présentation de son association, Ton Tee-shirt me fait rêver, née d’un voyage au Sri Lanka de ce passionné de course à pied. Le concept ? Redistribuer les tee-shirts dont nous ne nous servons plus à des populations qui en ont davantage besoin. À peine deux ans plus tard, l’association compte plus de 25 pays bénéficiaires et 20 000 tee-shirts distribués.

Les participant(e)s ont pu découvrir les sourires des populations, la simplicité de la création d’une association, et toute la logistique qu’il y a derrière cette dernière lorsqu’elle prend de l’ampleur. Encore un beau projet et un nombre impressionnant de volontaires pour une cause finalement quotidienne : que faire des vêtements que nous n’utilisons pas  ?

Enfin, nous avons clôturé cet événement avec l’intervention de Nicolas et Camille, salariés chez Décathlon. Nicolas a présenté, même s’il est bien connu de tous les sportifs, l’entreprise mais également ses grands axes éco-innovants.

Camille, Cheffe conception de produits “équipements Yoga”, a insisté sur les trois piliers de cette spécialité à connaître en terme de production :

- développer l’humain,

- préserver la nature,

- créer de la valeur durable. 

Pour répondre à ces piliers, Décathlon s’engage aujourd’hui à réduire ses émissions totales de CO2 de 40 % par produit vendu entre 2016 et 2026, à inviter ses principaux fournisseurs à définir sur des bases scientifiques leur propre trajectoire de diminution des émissions de CO2 d’ici à 2024, et enfin à atteindre 100 % d’électricité issue de sources renouvelables en 2026. 

Pour ce qui est des équipements de Yoga, Camille a mis en avant les améliorations déjà abouties :

- 100% des produits textiles à base de coton sont fait avec du coton issu de l’agriculture biologique,

- 100% des coussins sont rembourrés avec de la fibre textile 100% recyclée,

- un sac à tapis a été conçu en France à partir de polycoton 100% recyclé avec la technologie Jacquard. (Savoir-faire traditionnel à Charlieu en France.)

Cette soirée s’est conclue avec l’idée d’une possible collaboration entre l’association “Imagine for Margo” et “Ton tee-shirt me fait rêver”. Idée lancée par Stéphane, Responsable du Service des Sports et du suivi des S.H.N.

Rendez-vous jeudi 18 mars pour notre prochain événement avec la Comet' Feel Good by Extia ! D’ici là, n’hésitez pas à nous suivre sur notre page Twitter @CometByExtia et à consulter notre site internet dédié à nos événements.

WANTED !
1000 2021 Nos offres d'emploi Candidature spontanée Serez-vous le prochain ? Extia recrute talents en