Extia - D'abord qui, ensuite quoi !

Le blog
DevOps : Comment casser les codes ensemble

Partager
actuality.blog.title

Le lancement de la Comet’ Dev Bruxelles

Jeudi 24 septembre, la Communauté Métier Dev de Bruxelles organisait son premier meet-up online. Plus de cinquante participants étaient connectés pour découvrir la culture DevOps, présenté par Loïc et Jonathan, consultants. 

L’objectif principal de cette première immersion dans la culture DevOps était de comprendre l’impact qu’elle peut avoir sur les métiers de l’informatique. En effet, les pratiques DevOps font évoluer les métiers du développement et de l’infrastructure. Le meetup était orienté sur le développement web car celui ci est plus propice aux pratiques DevOps. 

Après une mise en contexte grâce à quelques exemples vécu par Jonathan, c’est Loïc qui a présenté les métiers du développement, celui des opérationnels et les processus utilisés pour la résolution des problèmes sans la culture DevOps. Il était important de rappeler les bases pour que tous les participants puissent comprendre la suite du meet-up.

Le principe fondamental de la culture DevOps est de rapprocher les équipes de développement et de l'infrastructure grâce notamment à une répétition des processus, la responsabilisation des équipes et une harmonisation des objectifs. Les développeurs doivent ainsi prendre conscience de l’importance de l’infrastructure et se responsabiliser par rapport à la mise en production de leur code. Quant aux opérationnels, ils doivent rendre plus visible leur travail, donner de l’autonomie aux développeurs et rendre au maximum les environnements (dev/infra) similaires.

Loïc, a expliqué qu’un SRE (Site Reliability Engineer) est un professionnel de l’automatisation. C’est souvent une personne venant du développement qui pense que la réponse aux soucis d’infrastructures peut-être faite sous forme de programme. Il fait principalement le lien entre les opérationnels et les développeurs. 
Un SRE sera responsable de l’automatisation pour réduire les interventions humaines et pour accélérer et augmenter les déploiements. Il aura également la charge de réaliser des tests, indissociables de l’automatisation. En effet, on pourrait avoir de beaux processus où chacun peut pousser en production mais avec le risque de développer des choses cassées. Il faut donc impérativement tester de façon extensives.

A la suite, Jonathan nous a présenté plusieurs façon de monitorer l’activité et ainsi suivre l’origine des problèmes et les résoudre tels que : 

- Le Logging qui sert avant tout à avoir une vue générale sur l’application.
- Le tracing qui va permettre de faire le suivi d’un flux unique et retrouver les informations sur la requête d’origine.
- Les métriques qui vont permettre d’avoir une vue générale sur la “performance” de l’application.
- Les alertes seront surtout utilisées quand les limites sont dépassées.  

La Comet’ Dev Bruxelles réfléchit dès à présent à son prochain meet-up autour de la culture DevOps et des outils du SRE. Rejoignez-nous ! 

Rendez-vous en octobre pour les prochains rendez-vous des Comet’ by Extia.
D’ici là, n’hésitez pas à nous suivre sur notre page Twitter @CometByExtia et à consulter notre site internet dédié aux meet-ups.

WANTED !
1000 2020 Nos offres d'emploi Candidature spontanée Serez-vous le prochain ? Extia recrute talents en