Extia - D'abord qui, ensuite quoi !

Le blog
Des consultants lillois au FIC 2020 !

Partager
actuality.blog.title

Forum International de la Cybersécurité (FIC 2020) - L’humain au cœur de la cybersécurité.

Les professionnels de la sécurité informatique plaisantent parfois sur le fait que 80% des problèmes liés à la cybersécurité se situent entre la chaise et le clavier...et oui, on peut reprocher pas mal de choses aux utilisateurs : négligence, insouciance, malveillance...la liste peut être longue. Et si pour une fois on essayait de considérer que les utilisateurs n'étaient pas seulement une menace, mais plutôt l'une des réponses aux défis posés par la cybersécurité ? Cette approche a été adoptée par des organisateurs du Forum International de la Cybersécurité (FIC 2020) à Lille, qui placent l’humain au coeur de cette problématique d’actualité. Ils soulignent qu’il ne faut pas opposer les hommes et les femmes aux technologies, mais au contraire, tirer le meilleur parti des deux : d'un côté, un utilisateur sensibilisé et responsabilisé qui ne chercherait plus systématiquement à contourner les règles de sécurité, et de l'autre, des technologies plus "empathiques" qui s'adapteraient davantage aux besoins des utilisateurs et mettraient l'accent sur la sécurité des données.

Le FIC 2020 est une véritable plateforme d'échanges et de rencontres pour les professionnels du secteur et s'impose comme l'événement de référence en Europe en matière de sécurité et de confiance numériques. Son originalité est de mêler un forum favorisant la réflexion et l'échange au sein de l'écosystème européen de la cybersécurité et un salon, dédié aux rencontres entre acheteurs et fournisseurs de solutions de cybersécurité. Pendant 3 jours environ, 12000 participants ont pu approfondir leurs connaissances et rencontrer environ 400 acteurs du marché.

Extia a été représenté par les consultants de l’agence lilloise qui ont particulièrement apprécié la qualité des conférences avec des intervenants internationaux de haut niveau. Parmis les interventions les plus marquantes, on peut indiquer ‘Déstabilisation des processus électoraux, vers une nouvelle guerre froide ?’ avec des conférenciers d'horizons différents  qui ont su apporter des observations sur cette nouvelle menace. Savez-vous qu’en moyenne, il suffit d’être exposé 10 fois à une information pour commencer à croire qu’elle est vraie ? Ce phénomène contribue à la propagation des infox (fake news) qui peuvent influencer des électeurs. La conférence ‘Lier génomique et ingénierie sociale’ a apporté un angle de vue intéressant sur les usages de génome humain dans la cybercriminalité.  Par exemple, dans certains cas, une séquence ADN entière peut être stockée sur un poste de travail. Les personnes malveillantes peuvent s’en servir pour identifier les traits de caractère d'une potentielle victime afin d'envoyer un type d'attaque ciblé et d'axer le social engineering sur les faiblesses de la personne.

Parmi d'autres débats remarquables, on peut indiquer également l’échange entre la présidente de la CNIL et une vice présidente de la division de gestion d’identité de Microsoft par rapport à la gestion des mots de passe. Il est probable que dans l’avenir le mot de passe traditionnel va progressivement disparaître au profit des identifiants numériques basés sur les technologies blockchain.

WANTED !
1000 2020 Nos offres d'emploi Candidature spontanée Serez-vous le prochain ? Extia recrute talents en