Extia - D'abord qui, ensuite quoi !

Le blog
Nouvelle étape de l’Agile Tour à Paris pour nos Extiens

Partager
actuality.blog.title

​Lundi 2 décembre 2019 avait lieu la 12ème édition de l’Agile Tour Paris, la Communauté Métier Agile d’Extia ne pouvait pas rater ça !

Une dizaine d’Extiens se sont rendus à l’espace Charenton, Paris 12ème, pour cette journée mêlant conférences, ateliers et tables rondes dédiés à l’agilité, le tout en français et en anglais.

Vincent, consultant Agile System Engineer, a retenu que, après avoir commencé à changer le monde de l'entreprise, l’agilité envahit la société civile. C’était en effet le sujet de la conférence d'ouverture “Vers une Société Agile !” de Patrice Petit, fondateur de l'Agile Tour, qui a comparé comment était menée la politique actuelle et comment elle aurait pu être menée par des agilistes. C'était également le thème de la table ronde, réunissant trois acteurs de la société civile et agilistes convaincus (un enseignant-chercheur, un proviseur adjoint et un maire-adjoint d'une grande ville). Ces trois interlocuteurs ont partagé leurs expériences de mise en place (ou tentatives de mise en place) d'approches agiles à la fois dans l'Université, le Lycée et la Politique.

Chloé, coordinatrice des Communautés Métiers en alternance, participait à son premier Agile Tour et découvrait l’agilité à cette occasion. Elle a particulièrement apprécié la conférence « Quand notre représentation nous empêche d'être agile », de Nicolas Delahaye. Cette conférence a mis en lumière les fonctionnements de chaque personne selon leur perception du monde. Les “apprenants” versus les “états d’esprit fixes” ont ainsi une représentation du monde différente, un univers complexe pour les uns, un univers compliqué pour les autres, et y évoluent à leur manière.

Pour Bruno, consultant scrum master, et Valérie, responsable des Communautés Métiers, un des meilleurs ateliers de la journée était celui de Sweta Mistry “Mastering your art, shape by shape”. Un atelier très pratique où l’animatrice a appris aux participants les bases du sketching. Bruno en est ressorti avec la nette impression de pouvoir mettre en pratique tout de suite ce qu’il avait appris, voir même de pouvoir enseigner à son tour ces bases. Valérie s’est, quant à elle, étonnée de pouvoir dessiner autant de choses aussi bien en si peu de temps !

Deux autres ateliers ont aussi été profitables pour Bruno, car il y a découvert de nouveaux outils : « Booster vos événements Scrum avec les Liberating Structures (LS) » de Philippe Pushmann, et « Building your ScrumMaster Toolkit » de Sweta Mistry. Ces nouveaux outils n’ont été qu’entraperçus, et certains ressemblent à s’y méprendre à certains autres déjà connus et pratiqués. Il en est tout de même reparti avec quelques pistes à explorer et à approfondir avant de pouvoir mettre ces nouveaux outils dans sa boîte.

De son côté, Maryan, consultante Product Owner, a notamment retenu l'intervention "KPI vs KBI, être à l'écoute du réel besoin des équipes pour les guider vers la vraie performance", dans laquelle Jean-Sébastien Sladecek a utilisé, avec humour et bienveillance, la métaphore d'une équipe de sport pour expliquer que des KPI mal utilisés peuvent devenir un frein à la performance pleine et entière d'une équipe. Il a souligné qu'on ne peut pas attendre, de la part d'équipes différentes, une même performance, car elles ont une maturité et une expérience d'être ensemble différentes. Il a ainsi proposé, avant d'établir des KPI de performance, de mesurer les comportements avec des KBI (key behavioral indicators) : savoir travailler en équipe, activités communes en dehors du travail, rires partagés, fréquence des rétros, groupes d'entraide et de collaboration..
.C'est une fois que les individus qui composent une équipe réussissent à s'exprimer à 100% de leur capacité ensemble, que les équipes seront capables de livrer de la valeur !

Autre atelier sur le thème du travail en équipe qui a été très apprécié par Frédéric, consultant Scrum Master, et Valérie : “Atelier de découverte des rôles en équipe Belbin”, par Hélène Guillet. Approche pratique en équipe, cet atelier s’intéresse aux rôles et non pas aux personnalités, et permet de prédire la performance d'une équipe grâce aux préférences de chacun. Il existe neuf rôles, tous présents mais plus ou moins développé chez chaque personne, répartis en trois catégories : réflexion, action et relation. Chaque participant remplit un questionnaire sur lui-même (autoperception) et sur les autres membres des l’équipe (observateurs). Pour Frédéric, qui connaissait d’autres modèles, cela a été une belle découverte, et il a passé un très bon moment avec l’animatrice et ses coéquipiers temporaires ! 

Enfin, l’Agile Tour, c’est aussi les rencontres et des discussions. Rencontres surprises avec d’anciens collègues pour Bruno, rencontres plaisirs avec des personnes qu’on se réjouissait à l’avance de retrouver, et nouvelles rencontres dont seul le hasard a le secret. La Communauté a encore passé une journée riche, et se rendra avec plaisir au prochain Agile Tour Paris en 2020 !

Retrouvez cet événement en photos ICI

WANTED !
1000 2020 Nos offres d'emploi Candidature spontanée Serez-vous le prochain ? Extia recrute talents en