Extia - D'abord qui, ensuite quoi !

Le blog
Un Meetup que vous n’oublierez pas ?

Partager
actuality.blog.title

​Jeudi 4 juillet, le siège d’Extia, à Sèvres, accueillait son dernier Meetup avant la coupure estivale.

C’est la Communauté Feel Good qui a donné rendez-vous à plus d’une trentaine de curieux pour découvrir ce qu’il se passe dans notre cerveau !

Avant de se lancer dans le vif du sujet, les Leads de la Communauté, Emmanuelle, Justine et Sarah, ont proposé un ice-breaker sous la forme d’un shi-fu-mi géant. Deux par deux, les participants se sont affrontés dans des duels, en une manche gagnante, jusqu’à ce qu’il n’en reste plus qu’un. Bravo au vainqueur qui a su déjouer tous les pierre-feuille-ciseaux de ses adversaires !

Les deux intervenants invités, David Medernach et Matthieu Sarazin, ont ensuite pris la parole. Il ont commencé par une brève présentation de leur laboratoire, l’ISIR, Institut des Systèmes Intelligents et de Robotique, Sorbonne Université, dont les projets sont à la croisée entre robotique et intelligence artificielle, des sujets qui nous passionnent chez Extia !

David, docteur en informatique, podcasteur et vidéaste, a emmené les participants pour un petit voyage à travers la mémoire : pourquoi on distingue différents types de mémoire et quelles sont les hypothèses sur leur fonctionnement et les endroits où tout cela se situe dans notre cerveau ? 

Les participants ont donc pu découvrir que la mémoire déclarative est celle à laquelle nous pouvons accéder consciemment : pour décrire un événement passé tel qu'un Meetup by Extia (mémoire épisodique) ou nos connaissances générales (mémoire sémantique). La mémoire procédurale, quant à elle, n’est pas accessible consciemment, c'est celle qui nous permet de faire du vélo, marcher, parler, etc., c’est à dire l'ensemble des mouvements automatiques, auxquels nous n’avons plus besoin de réfléchir pour les exécuter. Il a également abordé les notions de mémoire à long et court termes et a diffusé une vidéo de Clive Wearing, un homme ayant perdu la mémoire à court terme.

Puis, Matthieu, Doctorant en Neurosciences Computationnelles, s’est prêté à l’exercice de la vulgarisation pour la première fois. Il a expliqué des concepts complexes tels que la perception consciente et la conscience de soi à l'aide d'exemples concrets de pathologies altérant ces perceptions. Il nous a, par exemple, décrit l’anosognosie : un patient atteint par ce trouble neurologique n’a pas conscience de sa pathologie, de son état ou de la perte de capacité dont il est atteint. Puis, si vous avez déjà vu le film Split, vous avez peut-être déjà entendu parler du trouble dissociatif de l’identité ? Ce trouble implique la présence de deux ou plusieurs identités distinctes qui prennent tour à tour le contrôle du comportement de la personne atteinte, s'accompagnant d'une incapacité à évoquer des souvenirs personnels. Il a terminé en soulignant la différence de ce trouble avec la schizophrénie : un schizophrène n’aura pas d’autre identité que la sienne mais aura des hallucinations auditives/visuelles et une paranoïa exacerbée.

Avant de terminer la soirée autour de nos traditionnelles pizzas, de très nombreuses questions ont été posées. Elles n’avaient pas toutes des réponses claires ou établies, mais le sujet a véritablement attisé la curiosité de tous les participants qui ont poursuivi les échanges jusqu’à épuisement du stock de bières !

Les Meetup by Extia continuent à Aix en Provence les 9 et 15 juillet avec les Communautés Feel Good et Makers, et reviennent en Ile de France en septembre !

D’ici là, n’hésitez pas à nous suivre sur notre page Twitter @MeetupByExtia et à consulter notre site internet dédié aux Meetups.

Retrouvez quelques photos de ce Meetup ICI.

WANTED !
400 2019 Nos offres d'emploi Candidature spontanée Serez-vous le prochain ? Extia recrute talents en